Liste des numéros enrichis

disponible sur app store   archives PDF 1854-20XX 

disponible sur google play vente en ligne au numéro

 

resonanceangoisse pensee tout va bien aider 

 

Dominique Aymon: «Nous devons être attentifs à ne pas créer des inégalités avec la continuité pédagogique à la maison.»

Christian Fantoli: «Tout le monde a envie de bien faire, mais il faut éviter de se surinvestir et plutôt y aller par petites touches.»

Corinne Ramillon: «L’essentiel du travail de l’élève à la maison se fait hors numérique.»

 


 

La continuité pédagogique sous l’angle numérique

Quels conseils pourraient s’avérer utiles à certains enseignants et/ou parents qui doivent faire un saut vers le numérique quelque peu vertigineux, avec la continuité pédagogique à la maison en cette période d’épidémie Covid-19? Afin d’en partager quelques-uns, nous avons questionné Dominique Aymon, responsable du pôle pédagogique pour la scolarité au sein du Centre ICT-VS, Corinne Ramillon, chargée d’enseignement et responsable francophone pour l’éducation numérique à la HEP-VS, ainsi que Christian Fantoli, professeur associé en technologies éducatives à la HEP-VD, mais aussi chef de projet et social manager du service de la Banque de ressources pédagogiques des enseignants vaudois (BDRP rassemblant 3762 ressources en date du 20 mars 2020).

Pour nos trois spécialistes de l’éducation du numérique, les mots-clés du moment, au niveau de l’accès aux nouvelles technologies pour les enseignants et les parents, sont: simplification et ralentissement. Ainsi que l’explique Dominique Aymon, «il s’agit de partir de modes de communication basiques, incluant le courrier postal et pas seulement l’e-mail, et de ce que les élèves savent déjà faire avec le numérique, en enrichissant très progressivement». Et d’ajouter: «Nous devons être attentifs à ne pas créer des inégalités avec la continuité pédagogique à la maison.» Corinne Ramillon va dans le même sens, précisant que ce sont les outils les plus simples et accessibles à tous les élèves dans leur environnement familial qui doivent être privilégiés. «Si la RTS met en place des programmes éducatifs comme France 4, en plus du site internet RTS Découverte, cela offrira aux enseignants des occasions de scénariser aussi la télévision», confie la spécialiste du numérique à la HEP-VS. Christian Fantoli reprend pour sa part les suggestions déposées par Amaury Daele, professeur HEP associé à la HEP-VD, sur la BDRP. Dans un document intitulé «10 activités pour l’enseignement à distance», ce dernier évoque trois questions que l’enseignant pourrait se poser dans cette situation particulière :

 

«Quels sont les éléments à aborder dès maintenant et quels sont ceux que je peux reporter?

Quels sont les éléments que les élèves peuvent aborder en autonomie et quels sont ceux pour lesquels ils/elles ont absolument besoin de moi?

Et y a-t-il des moments nécessairement synchrones et d’autres qui peuvent être organisés de façon asynchrone?»

 

Corinne Ramillon suggère de mettre en place une organisation familiale du lundi au vendredi au niveau de l’utilisation des outils numériques: «Il faut organiser un tournus, et lorsque les parents sont en télétravail, leur activité professionnelle, avec ses contraintes horaires, doit évidemment primer.» Concernant les tâches des élèves à la maison, elle estime que le temps devant les écrans (d’ordinateur ou de tablette, mais pas de smartphone, dont l’utilisation régulière serait préjudiciable à la santé des enfants et des ados) ne doit absolument pas dépasser trois heures par jour (et pour les plus petits, c’est naturellement moins), à répartir en plusieurs moments dans la journée (par exemple, le matin pour récupérer ce que les enseignants transmettent, une visioconférence ou un travail en ligne l’après-midi et le dépôt des documents pour l’enseignant le soir). «L’essentiel du travail de l’élève à la maison se fait hors numérique, avec ce qui l’entoure au quotidien, et de manière ludique», insiste-t-elle. Elle conseille également aux parents de vérifier si les documents transmis par l’enseignant ne se retrouvent pas dans le matériel scolaire, de façon à éviter une utilisation excessive des imprimantes.


 

L’enseignant, lien avec les élèves et les parents

Du fait de la fermeture des écoles et de la continuité pédagogique à la maison, l’école et la famille sont étroitement reliées pour entourer l’enfant-élève, chacun conservant toutefois son rôle, car il n’est en aucun cas attendu que le parent enseigne, cette tâche étant celle de l’enseignant à distance. Comme le note Dominique Aymon, «ce qui est nouveau, c’est d’avoir à communiquer simultanément avec les parents et les élèves». Pour lui, le principe de simplicité vaut aussi dans la manière de dialoguer avec les familles, sachant que toutes n’ont pas de solides connaissances et compétences numériques, même si les écarts tendent à se réduire, en particulier au niveau des équipements à disposition. Pour gérer cette situation inédite, le responsable du pôle pédagogique du Centre ICT-VS observe que les enseignants – qui eux-mêmes n’ont pas une maîtrise du numérique homogène, tant au niveau individuel qu’institutionnel – cherchent les meilleures solutions pour assurer cette continuité. Ainsi que le souligne Christian Fantoli, «l’enseignant doit s’approprier de nouvelles démarches pour enseigner à distance, dès lors il est primordial que les parents lui donnent le droit à l’erreur, sachant que des ajustements vont se faire».

Au niveau des bonnes pratiques numériques pour nourrir la motivation des élèves et maintenir le lien grâce au numérique, Dominique Aymon cite l’exemple d’enseignants qui ont envoyé des petites vidéos de soutien et d’accompagnement à leurs élèves et continueront à le faire, de façon à essayer d’éviter le piège de l’isolement et du décrochage. Pour Christian Fantoli, il est important que l’échange se déroule aussi entre collègues et entre élèves, même si pour ces derniers il sait qu’ils ont l’habitude de garder le contact à distance.

«La force du numérique c’est de pouvoir maintenir ce lien, avec le danger pour l’enseignant de vouloir démultiplier les contacts individuels avec les élèves, jusqu’à l’épuisement, et il est fondamental de veiller à ne pas placer trop d’attentes sur les parents qui ont leur travail au quotidien à gérer», commente Dominique Aymon. Le risque de surcharge inquiète également Christian Fantoli qui pense essentiel de ne pas donner trop d’activités aux élèves et de ne pas aller vers une aide individualisée de la part de l’enseignant. «Tout le monde a envie de bien faire, mais il faut éviter de se surinvestir et plutôt y aller par petites touches», prévient-il. De l’avis de Corinne Ramillon, «les enseignants doivent comprendre qu’il ne s’agit pas de faire l’école à la maison, mais de permettre aux enfants de consolider l’existant, en préconisant des jeux et en ne fixant pas de nouveaux objectifs d’apprentissage, de façon à ce que les familles puissent vivre en paix.»

Dominique Aymon, Christian Fantoli et Corinne Ramillon ont en outre quelques craintes concernant la robustesse des réseaux, avec toutes ces activités de télétravail des grands et des petits, potentiellement perturbatrices, et promeuvent une utilisation responsable de la fibre. C’est aussi une façon de préparer l’après-crise. «Si à la maison les élèves à distance, en particulier les ados, passent trop de temps devant les écrans, ils n’auront pas envie de retourner à l’école», analyse Corinne Ramillon. Et de poursuivre: «Avant la réouverture des classes, il est impératif que l’on ait mesuré les dimensions où le numérique apporte une plus-value pédagogique en lien avec cette expérience d’apprentissage à distance et à grande échelle.»

Via cette collaboration entre enseignants et parents, pour la suite de nouveaux espaces de collaboration avec les familles seront à imaginer. Autre élément réjouissant, il semble que les échanges de compétences s’opèrent au niveau intercantonal, même si l’urgence cantonale pour l’heure prime. Et relevons aussi l’élan de solidarité qui incite de nombreux sites à ouvrir les accès à leurs ressources pédagogiques gratuitement.

Les défis de la continuité pédagogique sont nombreux, mais, comme le relèvent nos trois spécialistes du numérique à l’unisson, grâce au professionnalisme des enseignants et des directions ainsi qu’à la bonne coopération avec les parents, ils devraient être surmontés de manière graduée, grâce aux mots-clés du moment, à savoir simplicité et ralentissement.

 

Nadia Revaz


 

Le site officiel valaisan

Site d’animation pédagogique à distance

http://www.hepvs.ch/animation-pedagogique-a-distance


 

Ressource valaisanne

Bib numérique

Bibliothèque numérique de la Société pédagogique valaisanne (SPVal)

http://www.spval.ch/bibliotheque-numerique


 

Ressources romandes

www bdrp

BDRP

Banque de ressources pédagogiques des enseignants + page Facebook BDRP #ContinuitePedagogique

http://www.bdrp.ch/

 

Learnflow

Plateforme de création, suivi et partage de parcours d’apprentissage numériques en ligne

http://www.learnflow.ch/

 

www fb

 

Des groupes facebook pour les enseignants romands (et d’ailleurs!)

Enseignants romands Covid-19

Enseignants des années 1 à 4 HarmoS

Enseignants des années 5 à 8 HarmoS

Enseignants des années 9 à 11 HarmoS

 


pdf Article paru dans Résonances

 


 

Pour aller plus loin

pistes pearltrees

Arbre à perles (pearltrees.com) rassemblant des sites internet, des vidéos… en lien avec la thématique de la fermeture des écoles et de la continuité pédagogique.

Découvrir l'arbre à perles

Interview

Je pense que la science s’intègre dans un cadre culturel et qu’il faut en tenir compte.

Nicolas Kramar5Nicolas Kramar
Directeur du Musée de la nature du Valais à Sion

Article publié sur le site

ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS -

  Résonances c'est...

 

Résonances en 1 minute

Un résumé de Résonances, votre mensuel de l'école valaisanne, réalisé par deux apprenties médiamaticiennes.

pdf Article paru dans Résonances

 

Clins d'oeil de Maret

Derniers articles

Citations

  • «Il suffit quelquefois d’un “je ne sais quoi” ou d’un “presque rien” pour faire basculer l’apprentissage.»

    Jean-Pierre Astolfi
  • «Le même potage pour tous les élèves ça ne marche pas!»

    Fernand Oury
  • «Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance.»

    Helen Keller
  • «Les professeurs sont irremplaçables: ils vous apprennent à apprendre.»

    Julien Green
  • «L’intelligence ne grandit et ne porte de fruits que dans la joie.»

    Maria Montessori
  • «Pour apprendre quoi que ce soit, commencer par y trouver un sens.»

    Seymour Papert
  • «Je lis, et me voici libre.»

    Fernando Pessoa
  • «Il n’y a de bons professeurs que ceux en qui subsiste la révolte de l’élève.»

    Edmond Gilliard
  • «Pour des mémoires multiples, il faut de multiples méthodes.»

    Alain Lieury
  • «Enseigner, c’est apprendre deux fois.»

    Joseph Joubert
  • «Etre curieux, c’est prendre soin du monde.»

    Erik Orsenna
  • «Apprendre lance l’errance.»

    Michel Serres
  • «L'intelligence est la capacité de résoudre des problèmes nouveaux.»

    Edouard Claparède
  • «Apprendre, c'est déposer de l'or dans la banque de son esprit.»

    Shad Helmstetter
  • «Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.»

    Abraham Lincoln
  • «La connaissance est une navigation dans un océan d'incertitudes à travers des archipels de certitudes.»

    Edgar Morin
  • «Tout apprentissage consiste en un métissage.»

    Michel Serres
  • «On se lasse de tout, excepté d’apprendre.»

    Virgile
  • «L’imagination ou la créativité sont extrêmement importantes dans la création de la dynamique de l’apprendre.»

    André Giordan
  • «Soyez insatiables. Soyez fous.»

    Steve Jobs
  • «Lire ressemble à regarder l’horizon. D’abord on ne voit qu’une ligne noire. Puis on imagine des mondes.»

    Erik Orsenna
  • «Qui ne continue pas d'apprendre est indigne d'enseigner.»

    Gaston Bachelard
  • «Motiver: sécuriser, valoriser, stimuler.»

    Brigitte Prot
  • «Apprendre revient à sortir en permanence des normes habituelles ou des évidences de pensée.»

    André Giordan
  • «Réfléchir, c’est déranger ses pensées.»

    Jean Rostand
  • «Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison.»

    Victor Hugo
  • «Plus on sait, et plus on est capable d'apprendre.»

    Alain
  • «L’autonomie est une discipline.»

    Adolphe Ferrière
  • «Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe.»

    Jules Renard
  • «Il faut que la société se mette à aider l’école plutôt que de lui demander de la réparer.»

    Alexandre Jardin
  • «Vous interdisez les erreurs, vous empêchez ainsi la victoire.»Antoine de Saint-Exupéry
Aller au haut